Annemiek van Vleuten prend le pouvoir

4 septembre 2021 - 15:09 [GMT + 2]

Démonstration d’Annemiek van Vleuten entre la station de montagne de Manzaneda et Pereiro de Aguiar ! La Hollandaise n’a pas fait de quartier, préférant se fier à ses propres qualités sur ce terrain vallonné pour s’imposer au terme d’un raid solitaire de plus de 50 kilomètres qui lui permet de prendre la tête du classement général devant la précédente leader Marlen Reusser qui se console en conservant la première place au classement par points.

« Je suis moi-même surprise par ce que j’ai réalisé après un stage en altitude. Je croyais que je ne m’étais pas suffisamment reposée mais les deux premières étapes m’ont mise dans le rythme et je me sentais super aujourd’hui. Avec l’équipe, on avait un très bon plan tactique. Il fallait sortir après la descente piégeuse. Pour gagner le général, il est nécessaire d’avoir une équipe très forte. J’avais ma chance à condition que Marlen Reusser soit isolée, ce qui a été le cas. Mon équipe est confiante dans nos possibilités de défendre le maillot de leader au cours de la dernière étape demain. »

Annemiek van Vleuten (Movistar) s’est échappée dans un premier temps en compagnie de Kasia Niewadoma (Canyon//SRAM), Kata Blanka Vas (SD Worx) et Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo) une fois passée la première heure de course. Le quatuor s’est accordé un avantage de vingt secondes au 45e kilomètre de course, puis seule l’Italienne a été capable d’accompagner la Hollandaise et un groupe de sept poursuivantes s’est formé, la leader Marlen Reusser (Alé BTC Ljubljana), Marta Cavalli (FDJ-Nouvelle Aquitaine-Futuroscope), Elise Chabbey (Canyon//SRAM), Liane Lippert et Floortje Mackaij (Team DSM) s’ajoutant à Niewadoma et Vas, intercalées.

Après 60km de course, van Vleuten a choisi de se débarrasser de Longo Borghini, l’isolement lui paraissant le meilleur moyen de creuser l’écart sur Marlen Reusser, qui comptait une avance conséquente depuis sa victoire dans la première étape. Avec trois minutes de marge sur ses premières poursuivantes à 25km du but, la championne d’Europe sur route et championne olympique contre la montre devait continuer à forcer l’allure pour prendre le commandement au classement général. Elle a coupé la ligne de Pereiro de Aguiar 2’48’’ avant Lippert et Niewadoma, et 3’03’’ avant Reusser, ce qui lui permet de devancer la Suissesse de 1’34’’ avant la dernière étape qui conduira les concurrentes de As Pontes à Saint-Jacques-de-Compostelle pour le grand final dans la cité galicienne en ouverture du contre-la-montre final de La Vuelta 21.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur Madrid Challenge